Ville de Clermont-Ferrand

Naviguez dans les différents départements scientifiques à la découverte des collections du musée

Panorama des riches collections du musée : botanique, géologie, zoologie, histoire des sciences et techniques et patrimoine écrit et graphique

Le musée a été inauguré officiellement en 1873 mais son origine est bien plus ancienne. Il provient des collections données à la ville par Henri Lecoq, et le premier muséum avait été créé dès le début du XIXe siècle.
Henri Lecoq, pharmacien originaire du nord de la France est nommé à Clermont-Ferrand pour y occuper la chaire de sciences naturelles. De 1826 à 1871, il prospecta l’Auvergne, recueillant notes et spécimens, en particulier en minéralogie, pétrologie et botanique. Il a publié de nombreux ouvrages scientifiques et cartes. Il fut l’ami et l’associé de Jean-Baptiste Bargoin. Il fut aussi le propriétaire du château de l’Oradou.
L’œuvre de Lecoq caractérise bien le bouillonnement scientifique qui animait au XIXe siècle, les provinces et l’Auvergne en particulier. Il fut aussi responsable du jardin qui porte son nom. A sa mort, il légua ses collections à la Ville, qui, rachetant son hôtel particulier, y créa un muséum.
Un ouvrage a été édité par le muséum et l’Académie des Sciences, Belles-Lettres et Arts de Clermont-Ferrand à l’occasion du bicentenaire d’Henri-Lecoq : "Henri Lecoq, les fortunes d’un naturaliste à Clermont-Ferrand", en vente au musée.

 
Le département de zoologie
Plus de 300 000 représentants du monde animal d’Auvergne ou de régions lointaines. Des oiseaux et des mammifères, des insectes et des mollusques.
Le département de botanique
Plus de 200 000 représentants du monde végétal
Le département de géologie
Les minéraux, les roches et les fossiles
Le département d’histoire des sciences et techniques
Des collections de grands savants et des instruments scientifiques et techniques
Le département du patrimoine écrit et graphique
Des ouvrages précieux et historiques, des planches, des cartes et des archives.