Ville de Clermont-Ferrand

 
Clermont travaille sur la réforme des rythmes scolaires

La Ville de Clermont-Ferrand envisage de modifier, à compter de la rentrée de septembre 2013, l’organisation de la semaine dans les écoles clermontoises.

Depuis plusieurs années, de nombreuses études montrent que le rythme scolaire, dans les écoles maternelles et élémentaires, est mal adapté aux capacités d’apprentissage des enfants. Le Gouvernement a donc décidé de revoir les rythmes scolaires afin d’alléger le temps quotidien d’enseignement et de réintroduire à l’école une demi-journée supplémentaire.

Conformément aux recommandations des experts et aux décisions du Gouvernement, la Ville de Clermont-Ferrand, dans le cadre de son engagement constant et ambitieux aux services des élèves envisage de modifier, à compter de la rentrée de septembre 2013, l’organisation de la semaine dans les écoles clermontoises. Elle a étudié de nombreuses hypothèses, afin de trouver la solution la plus adaptée à la situation clermontoise et privilégie pour l’instant comme principale hypothèse de travail la solution suivante :

Dès la prochaine rentrée scolaire, les enfants pourraient avoir classe, en école maternelle et élémentaire, le lundi, mardi, jeudi et vendredi de 9 heures à midi le matin et de 14 heures à 16 heures 15, l’après midi ; et le mercredi de 9 heures à midi. Bien entendu, le Service municipal d’accueil périscolaire (SMAP) et l’École de la récré continueraient à fonctionner, selon la même amplitude qu’actuellement, c’est-à-dire le matin à partir de 7 heures 30 et le soir, jusqu’à 18 heures. Ce principe d’organisation servira donc de base pour les échanges entre la Municipalité et les différents acteurs de l’école.

Pour les élèves, cette nouvelle organisation réduirait la durée d’enseignement et favoriserait donc leurs apprentissages : cela constitue l’objectif principal de cette réforme. Elle présenterait également l’avantage de laisser dans le temps scolaire, les moments où la concentration des enfants est la plus forte, à savoir le matin et en milieu d’après-midi.

Pour les familles, en maintenant un temps d’ouverture des écoles identique à celui qui est proposé aujourd’hui (de 7 heures 30 à 18 heures), cette réforme assurerait une continuité dans la qualité du service proposé et minimiserait le changement dans l’organisation des parents.

Pour les enseignants, enfin, cette organisation réduirait le temps journalier d’enseignement sans allonger le temps de présence, sur la semaine, dans l’école. Par ailleurs, elle optimiserait le temps éducatif, en laissant une matinée plus longue, lorsque les enfants sont les plus attentifs. Enfin, elle permettrait aux professeurs qui le souhaitent de travailler dans leur classe, en dehors des temps d’enseignement, comme ils le font actuellement.

Dans cette nouvelle organisation, la Municipalité maintiendrait, bien entendu, les activités proposées aux enfants, sur le temps scolaire, notamment l’enseignement sportif, les ateliers culturels et classes linguistiques, ainsi que les activités proposées le mercredi après midi.

Des réunions d’échange autour de cette hypothèse de travail seront organisées dans les prochaines semaines avec l’ensemble des acteurs de l’école.

 
 
Clermont travaille sur la réforme des rythmes scolaires