Ville de Clermont-Ferrand

Cet essai incisif, au "parfum de résurrection", rappelle que vivre en poète, c’est lutter pied à pied contre les forces qui poussent à l’exil pour habiter la vie entière. Pour une résurrection de la vie. Il est urgent de restituer à notre monde sans boussole la parole des poètes, rebelle à tous les ordres établis. Jean-Pierre Siméon, auteur clermontois et Directeur du Printemps des Poètes, nous rappelle que chaque poème est l’occasion de sortir du carcan des conformismes et consensus, d’avoir accès à une langue insoumise qui libère les représentations du réel, de trouver les voies d’une insurrection de la conscience.