Ville de Clermont-Ferrand

à partir du 16 mars 2017

De David à Courbet.


Après Autoportraits du musée d’Orsay en 2016, le MARQ poursuit l’exploration de l’art du XIXe siècle. Le musée offre une nouvelle possibilité de voir des œuvres de grands peintres à Clermont-Ferrand, en résonance avec ses propres collections.

L’exposition rassemble une soixantaine de peintures issues du musée des beaux-arts et d’archéologie de Besançon, à travers lesquelles le public découvre les importantes évolutions artistiques, de 1790 à 1850. Du néoclassicisme au réalisme en passant par le romantisme, elle couvre une période où se réforment les institutions et la hiérarchie des genres picturaux.

Géricault, Delacroix, Chassériau, Constable, Ingres... De David à Courbet donne à voir les œuvres des plus éminents représentants de cette époque dont notamment, pour la première fois à Clermont-Ferrand, celles du peintre espagnol Francisco de Goya.

 

L’exposition est organisée en partenariat avec le musée des beaux-arts et d’archéologie de Besançon, le musée des beaux-arts de Rennes, le musée des beaux-arts de Dole et le musée d’art Roger-Quilliot.