Ville de Clermont-Ferrand

Cette exposition labellisée par la Ville dans le cadre de Mon été à Clermont est le fruit d’une mobilisation émouvante des proches de cet artiste clermontois récemment disparu, qui ont créé une association afin de faire reconnaître à sa juste valeur son œuvre singulière. Cette rétrospective permettra au public de découvrir l’évolution de l’artiste sur une période de près de 45 ans. Du début des années 80, où il puise son inspiration dans le cinéma (en particulier Herzog et Fassbinder), et les pho­tographies du quotidien Libération ; à son départ à Brest, en 1986, où il exprime sa fascination pour les pay­sages et les falaises de Bretagne, transfigurés dans un univers quasiment abstrait ; enfin, de retour à Clermont-Ferrand, où il se consacre à « l’abstraction figurative. »
Du 24 juin 18 septembre