Ville de Clermont-Ferrand

Clermont soutient régulièrement les communes plus petites de l’agglomération et du département. Ainsi, elle est à l’initiative d’un groupement de commande pour la gestion de la fourrière animale.


Chaque année, la Ville consacre environ 150 000 euros pour la gestion des animaux errants, sans compter la mobilisation du personnel municipal. 

Afin de mieux mener cette mission de sécurité et de salubrité publique, la Ville a proposé aux communes voisines concernées, une mutualisation des moyens, afin de mieux maîtriser les coûts et d’améliorer la qualité de la prestation, dans le respect des normes en vigueur.

En plus de Clermont, vingt-et-une collectivités se sont engagées dans cette démarche : Aubière, Aulnat, Beaumont, Billom, Chamalières, Chappes, Combronde, Courpière, Durtol, Bassin de Gannat, Manzat, Les Martres de Veyre, Mirefleurs, Nohanent, Orcines, Royat, Saint-Genès-Champanelle, Sayat, Vic-le-Comte et Veyre-Menton.

Ce groupement permettra de récupérer plus de neuf cents animaux par an.

Le groupement de commande porte sur une prestation globale : 
  • couverture 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 ; 
  • capture, transport, garde et soins de l’animal ; 
  • une réactivité dans les deux heures qui suivent l’appel de l’un des trois donneurs d’ordre (Police nationale, Codis, Ville) ; 
  • recherche systématique du propriétaire ; 
  • remise après 8 jours francs ouvrés de garde, de l’animal à l’APA si le propriétaire ne s’est pas manifesté ;
  • prise en compte des déclarations de pertes ;
  • mise à disposition par le prestataire d’un logiciel de gestion et de suivi en temps réel.

Dans l’appel d’offres élaboré collectivement, il sera précisé que le prestataire doit s’engager à mettre en œuvre une gestion éthique et responsable à l’égard des animaux récupérés. Le but des collectivités est également de faciliter la démarche des citoyens et d’éviter que des animaux ne soient relâchés par des habitants, faute de moyens pour les capturer et les transporter.