Ville de Clermont-Ferrand

L’histoire de la collection Maurières-Ossart au musée Bargoin


Tapis et textiles du Nil à l’Euphrate est le fruit de dix années de travail et de confiance entre Arnaud Maurières et Eric Ossart, paysagistes, le musée Bargoin et la Ville de Clermont-Ferrand. Passionnés par les textiles du monde nomade et rural, ces connaisseurs ont constitué au cours de leurs voyages une collection exceptionnelle de plus d’un millier de pièces : vêtements, bijoux, vanneries, mobilier et architecture textiles… Parce que « les nomades ne sont pas toujours là où on les imagine » et parce que « notre siècle est sans doute le dernier de ces tribus de pasteurs qui vivent avec leurs troupeaux et se déplacent au gré des pluies et des paturages », Arnaud Maurières et Eric Ossart nous ouvrent leurs bagages et nous livrent leurs tésors.

Depuis 1999, date de la première exposition Au fil du désert, tentes et tissages des pasteurs nomades de Méditerranée, les collaborations et les publications se sont multipliées entre ces collectionneurs et le musée Bargoin : Maroc, tapis de tribus en 2002, Reines de Saba en 2004 et En Partance, du Maroc à l’Egypte en 2007.
 
En dépôt au musée Bargoin depuis 2002, la collection Maurières-Ossart a fait l’objet d’une attention toute particulière : de nombreuses opérations de documentation, de conservation et de restauration ont été menées. Plus qu’un anniversaire, l’année 2009 marque une nouvelle étape dans cette belle aventure puisque la Ville de Clermont-Ferrand vient d’acheter cette collection unique en France. Cette acquisition place d’ailleurs le musée Bargoin parmi les institutions de référence pour les textiles d’Afrique du Nord, du Proche et du Moyen Orient.