Ville de Clermont-Ferrand

La démarche HQE s’inscrit dans une politique de développement durable et vise à limiter l’impact négatif des constructions sur l’environnement. Cette démarche qui n’est ni un label, ni une nouvelle norme s’applique, du projet jusqu’à la démolition, aux bâtiments nouveaux ou en rénovation.


Les trois cibles de l’écoconstruction

  • Une relation harmonieuse des bâtiments avec leur environnement immédiat :
    • La nouvelle construction ne doit pas nuire à l’existant
    • Les atouts du site doivent être exploités au mieux :
      • Exposition au soleil
      • Exposition aux vents
      • Etc.
  • Un choix intégré des procédés et matériaux de construction en fonction de leur destination et de leur durée d’utilisation
  • Un chantier à faibles nuisances (sonores, visuelles,…)

Les quatre cibles de l’écogestion

  • L’ énergie :
    • Réduire les besoins et les dépenses énergétiques :
      • Choix des équipements
      • Isolation thermique
    • Favoriser le recours aux énergies renouvelables
  • L’ eau :
    • Maîtriser la consommation de l’eau potable
    • Optimiser l’assainissement
  • Les déchets :
    • La construction doit tenir compte des déchets qui vont s’y rapporter et des modes de collecte
    • Le tri sélectif et le recyclage des déchets sont privilégiés
  • L’ entretien et la maintenance :
    • Doivent être anticipés dans l’optique du respect de l’environnement

Les quatre cibles du confort et de la qualité de vie

  • Confort hygrothermique : à l’intérieur du bâtiment
    • Homogénéité des températures
    • Homogénéité du degré d’hygrométrie
  • Confort acoustique :
    • Les nuisances sonores doivent être réduites au maximum (isolation, corrections acoustiques)
    • La démarche HQE tient compte du bruit environnant et de celui qui peut être généré par le bâtiment lui-même
  • Confort visuel :
    • Esthétique du bâtiment
    • Optimisation du rapport “qualité de l’éclairage” / coût 
  • Confort olfactif :
    • Les odeurs de l’environnement sont prises en compte

Les trois cibles de la santé

  • Hygiène et conditions sanitaires :
    • Étude approfondie de l’évacuation des déchets
    • Pour les bâtiments collectifs :
      • Facilités d’accès pour les personnes à mobilité réduite
      • Proximité des soins de santé
  • Qualité de l’air :
    • Choix des matériaux de construction et des produits d’entretien visant à limiter la pollution intérieure des locaux
    • Installation de ventilations adaptées (radon)
  • Qualité de l’eau :
    • Vérification de la conformité de l’eau de distribution aux normes réglementaires

Quelques chiffres

En France, fin 2002 :
278 opérations conduites selon la démarche HQE (dont 110 dans le domaine de l’enseignement)

Nouvelles constructions de l’État :

  • Prévisions 2005 : 20 % en HQE
  • Prévisions 2008 : 50 % en HQE

Des exemples de bonne pratique locale :

  • Le groupe scolaire Jules-Ferry (3), avec sa toiture en bac acier végétalisée, ses panneaux solaires qui permettent la production d’eau chaude sanitaire,
  • Le Centre Permanent d’Initiatives pour l’Environnement
  • Le projet de quartier Kessler-Rabanesse
  • Le projet de l’Eco quartier de Tremonteix