Ville de Clermont-Ferrand


Le vêtement est la représentation esthétique d’un peuple et caractérise son art de vivre. En redressant les corps et en faisant porter à la jeunesse contemporaine les beautés miroitantes des tissus indiens, les brocards orientaux et les étoffes ottomanes, ce défilé d’adolescents, jeunes gens et animaux fantastiques se veut une marche de l’humanité de la jeunesse.

Une caravane de soie et de lin, de brocard et de mousseline, de matières et de couleurs sortis des malles, mis sur la peau et exposés au soleil partira de l’intérieur du musée Bargoin pour rejoindre une île mystérieuse dans le bassin du Jardin Lecoq. A la fois bestiaire et colonie humaine, cet ensemble hétérogène, sortira pourtant de la même Babel, avancera peu à peu dans la Ville et déambulera dans les différentes aires du jardin qui conduisent à l’île située au centre du bassin.

Ce défilé est un défi où jeunesse, mémoire et humanité se conjuguent formant une vibrante apologie d’un peuple de la jeunesse rassemblant tous les peuples, comme un jour, un conte a contenu tous les contes.