Ville de Clermont-Ferrand

23 octobre 1999-12 mars 2000


Riche de plus de 400 pièces provenant du Musée de l’Homme et de collections privées, cette exposition est certainement la plus importante d’Europe. Elle propose douze « itinéraires » permettant de faire connaître l’art des Kuna du Panama : les molas.

Mola est le nom donné par les Kuna à toute pièce de tissu et, au sens propre ou métaphorique, à tout vêtement et à toute matière qui recouvre.

Les molas sont de véritables tableaux polychromes formant l’avant et l’arrière du corsage des femmes.

Ces itinéraires soulignent l’originalité des styles et des thèmes. Ils révèlent les contraintes techniques, les affinités entre les formes picturales et les structures mentales ainsi que les relations entre les images, la mythologie, le rite et le quotidien. Ils témoignent aussi de l’évolution des manières esthétiques et ils rappellent l’histoire de cet art « de réaction », né du contact avec la société occidentale. Ils montrent enfin les effets de la modernité.

Des poteries de plus de 1000 ans, des figurines thérapeutiques taillées dans du bois et d’autres objets complètent l’exposition et situent les molas parmi d’autres pratiques esthétiques et symboliques des Kuna ou de leurs probables ancêtres.

Michel Perrin – commissaire de l’exposition – est Directeur de recherche au CNRS et membre du Laboratoire d’Anthropologie Sociale (Collège de France).