Ville de Clermont-Ferrand

6000 chercheurs publics et privés : la recherche publique, avec l’Université d’Auvergne, Université Blaise Pascal, l’INRA, le CEMAGREF, le CNRS, l’INSERM. 
La recherche privée avec Michelin, Limagrain, MSD Chibret, Delbard et de nombreuses PME/PMI.


L’I.N.R.A.

L’ Institut National de Recherche Agronomique a installé son plus grand centre régional à Clermont-Ferrand Theix. En cliquant sur le logo, vous accéderez au site national du centre. Les informations concernant le site Auvergnat se trouvent dans la rubrique "Région".
I.N.R.A. Clermont-Ferrand-Theix : Tél. (33) 04 73 62 40 00
http://www.inra.fr

L’ENGREF

L’Ecole nationale du Génie Rural, des Eaux et Forêts est une école d’application qui forme les étudiants déjà diplômés à l’exercice d’un métier.
Ces jeunes qui ont entre 22 et 30 ans sortent des grandes écoles d’ingénieurs (“Agro”, Polytechnique, Centrale, éventuellement les écoles normales supérieures). Sur une promotion de 60 élèves, 30 deviennent fonctionnaires des ministères de l’agriculture et de l’environnement, et 30 civils travailleront pour des entreprises privées ou des collectivités locales.
Cette grande école s’est déployée sur plusieurs sites. Elle est présente non seulement à Clermont-Fd, mais aussi à Nancy, Paris, Montpellier, Nogent-sur-Vernisson, et Kourou (Guyane).
Le cursus scolaire se déroule sur trois années. A Clermont-Fd, les réalités du terrain conduisent les étudiants à s’intéresser aux politiques de gestion des territoires ruraux.
Le but de ces expériences est de les former à la conduite de projets de développement local et à l’évaluation des politiques d’aménagement d’un territoire.
http://www.engref.fr/clermont.htm 

Le CEMAGREF

Le Centre National du Machinisme Agricole, du Génie Rural et des Eaux et Forêts est un institut de recherche pour l’ingénierie de l’agriculture et de l’environnement. Il possède 9 sites en France métropolitaine et 1 en Martinique.
Ses trois grands domaines de compétence vont des eaux continentales aux équipements agricoles et alimentaires, en passant par la gestion des territoires. Le CEMAGREF développe des activités de recherche, d’expertise et d’appui technique, sous la forme de transferts de connaissances ou de technologies.
Ces études ont une finalité éminemment pratique. Elles profitent aux pouvoirs publics, aux centres techniques, aux entreprises publiques ou privées qui passent des contrats avec cet institut. Une centaine de chercheurs travaillent à faire progresser quatre domaines d’application :
- l’agro-alimentaire,
- la gestion des territoires ruraux,
- et les techniques forestières.
Le 7/11/1991, Edith Cresson, alors premier ministre, décidait de “délocaliser” le CEMAGREF et l’ENGREF à Clermont-Fd. Le 10/10/97, les premiers élèves et fonctionnaires de l’État sont arrivés dans le tout nouveau bâtiment de verre et d’acier construit sur le campus universitaire des Cézeaux.
La proximité de l’INRA (Institut national de recherche agronomique), de l’ADIV, (Association pour le Développement de l’Institut de la Viande), du CNRS et de son laboratoire de sciences et matériaux pour l’électronique et l’automatisme de l’ENITA (Ecole Nationale des Ingénieurs de Travaux Agricoles) des deux universités, leur permet déjà de développer de nombreux partenariats et de profiter du potentiel scientifique de la capitale régionale.
http://www.clermont.cemagref.fr/

L’IFMA

L Institut Français de Mécanique Avancée, est une Grande Ecole d’Ingénieurs, habilitée par la Commission des Titres d’Ingénieur le 09/0491 et créée par décret le 16/12/91. Le créneau choisi par l’IFMA est la Mécanique Avancée, association très étroite de la mécanique et des technologies Avancées.
L’IFMA a pour mission d’assurer, en étroite liaison avec l’industrie, une formation scientifique et technologique de haut niveau qui prépare aux métiers d’Ingénieurs-concepteurs :
- de Mécanismes Machines et Systèmes (Pôle MMS),
- de Produits et Structures (Pôle PSt),
- de Systèmes de Production Automatisée (Pôle SPA).
L’IFMA a également pour vocation de mener une politique importante de recherche fondamentale et de développement, avec ses deux laboratoires : le Laboratoire de Recherche et Application en Mécanique Avancée (LaRAMA), le Laboratoire de Recherche en Systèmes de Production.
L’IFMA bénéficie d’un partenariat exemplaire avec les milieux économiques, qui se concrétise sous la forme d’une grande fondation, déclarée d’utilité publique par le Conseil d’Etat.
L’Institut dispense une formation à vocation européenne qui est répartie sur huit semestres. L’intégration dans le cursus d’une année à l’étranger donne à l’IFMA sa dimension internationale.
Le recrutement des étudiants se fait à partir de l’admissibilité à de grands concours.
http://www.ifma.fr