Ville de Clermont-Ferrand

Logistique, administration, accessibilité.


La logistique
La cour de service de La Comédie n’est pas mutualisée avec celle de la Maison de la Culture, trop latéralisée par rapport à la position des deux nouvelles salles. L’autonomie des deux structures s’en trouve améliorée. D’un point de vue urbain, il n’était en effet pas souhaitable d’augmenter l’impact visuel de cet espace de service. La cour de service est entièrement couverte, intégrée au volume d’ensemble et fermée sur rue par un portail à claire-voie laissant percevoir son activité. Son accès est aisé depuis la rue Abbé-de-l’Épée. Trois camions peuvent décharger simultanément. La cour de service est placée entre les deux salles pour donner accès à un espace tampon cumulant les fonctions de quai de livraison et de magasin décors. Ce local communique avec la cour par de grandes portes sectionnelles et distribue directement les plateaux des deux salles. Le studio de répétition, situé exactement au-dessus, est desservi par un monte-charge. Les différents ateliers et magasins sont répartis selon leurs besoins en lumière naturelle. Seuls l’atelier des costumes et la buanderie sont positionnés à l’étage des loges, au cœur des locaux accueillant les artistes.

Les artistes
Les loges sont regroupées au deuxième étage, organisées de part et d’autre du foyer et de l’atelier costumes. Elles sont en relation directe avec le studio de répétition. Ascenseurs et escaliers permettent aux artistes de rejoindre le niveau du rez-de-chaussée où un foyer d’entrée en scène, une loge de changement rapide et un sanitaire sont aménagés à proximité immédiate de chaque plateau, ainsi qu’un bureau de production destiné aux compagnies de passage.

L’administration
Située au dernier étage, elle n’en est pas moins proche des locaux des artistes, du pôle de médiation culturelle (situés à l’étage inférieur) et du pôle logistique. Tous les bureaux bénéficient d’une orientation favorable au Sud, avec vue sur le paysage particulier de Montrognon. Une petite salle de réunion est proposée au sein de l’administration pour compenser le relatif éloignement de la grande salle de présentation à la presse. L’espace de restauration, commun à tous les personnels, est aménagé au niveau de l’administration, avec accès possible depuis l’étage inférieur. Il bénéficie d’une vaste terrasse panoramique à l’angle des rues Léo-Lagrange et Abbé-de-l’Épée.

Accessibilité
Le projet respecte strictement les règles d’accessibilité aux personnes à mobilité réduite en rendant l’intégralité des locaux accessible. L’accessibilité des deux salles de spectacles est facilitée par leur positionnement au rez-de-chaussée.
Ces aménagements comprennent des rampes adaptées, des paliers de repos, des dimensions réglementaires devant les portes et les portes elles-mêmes, des ascenseurs qui desservent les niveaux non pourvus de rampes (en particulier la billetterie accessible de plain-pied depuis le boulevard). Les banques d’accueil sont également adaptées ainsi que les équipements sanitaires. La grande salle dispose de 19 places pour personnes à mobilité réduite réparties de part et d’autre de la salle, à proximité des entrées hautes et basses et en contact direct avec des places non aménagées. Pour des raisons évidentes de non-discrimination, ces emplacements ont volontairement été positionnés dans la salle et non au premier ou au dernier rang. La petite salle est dotée de 8 places positionnées aux niveaux haut et bas des gradins en position frontale. Lorsque les gradins sont en position bi ou tri-frontale, les emplacements pour personnes à mobilité réduite sont positionnés en partie basse. Les loges individuelles des artistes sont toutes dimensionnées pour l’accueil des personnes à mobilité réduite.
Les espaces techniques de la cage de scène et des grilles techniques ainsi que la régie de la salle 1 sont les seuls espaces non accessibles. Si cela était toutefois nécessaire, un ascenseur d’un niveau pourrait être installé en symétrie de l’escalier d’accès à la régie.
La communication entre la Maison de la Culture et La Comédie utilise la porte existante entre ces deux entités et n’est pas pourvue d’une rampe d’accès. Là encore, un aménagement avec un petit élévateur est possible. La Comédie étant dotée d’un service permanent de sécurité, les espaces d’attente sécurisés peuvent être limités aux seuls locaux professionnels, côté Sud. Si tel n’était pas le cas, la salle de réunion et le grand foyer seraient isolés et signalés comme les équipements d’accès au service, visibles et dotés d’ouvertures en façade principale.