Ville de Clermont-Ferrand

9 novembre 2001 - 31 mars 2002


MarocCollection Arnaud Maurières, Eric Ossart et Henri Crouzet.

Au Maroc se trouvent encore quelques tribus perpétuant la tradition très ancienne du tissage. Leurs secrets se transmettent au fil des générations et si le souvenir des artisans s’est enrichi d’apports extérieurs, ces tapis, véritables livres ouverts, ont su garder une identité tribale très forte.

L’âme du tapis semble être le reflet de ces sociétés qui parsèment le paysage marocain. On les reconnaît par les motifs, les couleurs. On apprend la magie des signes, des symboles. On découvre un univers, un mode de vie, de pensée. Ces femmes vivant dans une société tribale ou rurale se sont appropriées par leurs créations textiles un espace de liberté où elles réussissent à développer une créativité personnelle et une expression artistique surprenante et féconde. Le tapis devient essentiel avant d’être utilitaire, il est un lien entre le passé et le présent, parfois entre la terre et le ciel. Fort de ces valeurs philosophiques, religieuses ou prophylactiques, la magie du tapis opère sur les 70 pièces exposées au Musée du Tapis et des Arts Textiles.

Essayer de comprendre pourquoi ces pièces ont été réalisées, dans quelles conditions, dans quel environnement, à quelle occasion… Célébrer le travail d’hommes et de femmes pour qui l’essentiel se trouve souvent dans la simplicité.