Ville de Clermont-Ferrand


Après le bac, Brigitte Batteux hésite entre la philosophie et les arts plastiques, elle entre alors en première année d’école d’architecture d’intérieur à Paris avant d’intégrer, l’année suivante, une unité d’enseignement et de recherches en arts plastiques. C’est à cette époque qu’elle découvre l’ethnologie à travers Lévy Strauss, qu’elle fréquente le milieu du « lettrisme » et qu’elle commence à construire le lien entre littérature, théâtre et arts plastiques.
 
Parallèlement, elle s’intéresse au travail de la cire et aux différentes
techniques qui s’en approchent. Après de nombreuses collaborations et expositions en Suisse, Brigitte Batteux s’installe en Auvergne et se tourne définitivement vers la peinture ; la cire reste néanmoins très présente dans son travail de peintre.

Tout en poursuivant ses recherches personnelles, Brigitte Batteux ouvre en 1982 une école d’arts plastiques à Clermont-Ferrand. D’abord modeste, l’atelier « Formes et Couleurs » acquiert au fil des années, notoriété et reconnaissance. Pour sa créatrice, cette école devait accueillir tous les publics et proposer chaque année des cours et des projets différents. Rapidement l’école offre la possibilité à ses élèves de perfectionner leurs techniques grâce à des stages à l’Université d’art de Norman (ville des Etats-Unis jumelée avec Clermont-Ferrand). En 2009, Brigitte Batteux transmet le flambeau et « quitte définitivement » l’école pour se consacrer à son travail personnel.

" Depuis plusieurs années,
le concept d’identité est au centre de mon travail.
Dans ce jeu de l’être et du paraître,
de l’être et du pas-être, du mal-être ;
dans ce dédale, obsédant,
je découvre la face cachée,
celle qui, enfouie sous les mille "facettes",
apparaît promptement ou pudiquement.
Le corps, la traduction de nos âmes,
rêve d’unité, de perfection
et pense échapper à la morsure cruelle de la vie, en se parant. "

Brigitte Batteux