Ville de Clermont-Ferrand

Le projet Éducatif de la Ville élaboré en 2014-2015 est en perpétuelle amélioration pour traduire la priorité municipale : une ville à hauteur d’enfants.


En juin 2015, la Conseil municipal a adopté le Projet éducatif de la Ville (PEV). Ce projet éducatif a été élaboré en concertation avec l’ensemble des parties prenantes : enfants, parents d’élèves, enseignants, directeurs d’école, associations, intervenants, professionnels et agents municipaux.

Plus de 1 500 Clermontois ont participé aux « Rendez-vous du PEV », ces conférences territoriales offrant un temps d’échanges et de partage d’idées entre les différents acteurs éducatifs, dont nous avons pu découvrir les résultats lors de la Journée de l’Enfance, le 11 avril 2015 à la Maison des Sports.

Lors de cette concertation, les enfants n’ont pas été oubliés, et leurs paroles recueillies par les animateurs ont été d’une grande richesse. Cette concertation va permettre la mise en place, dès la rentrée 2015, dans toutes les écoles ou de façon expérimentale dans certaines, des pistes d’action retenues. Ces propositions ont été formulées directement par les Clermontois, par les agents et surtout par les enfants
eux-mêmes.

Suite à cette signature, l’année scolaire 2015/2016 a été riche en changements pour les petits Clermontois, avec par exemple :

  • Le vendredi découverte
    Comme cela a été demandé lors de la concertation du PEV, le vendredi est devenu un jour sans étude surveillée : c’est le Vendredi Découverte ! Les enfants ont désormais deux heures pour participer à des activités plus riches, pour découvrir le monde : sport, culture, citoyenneté, environnement, etc.
    Tout au long de l’année, les enfants ont ainsi mené des projets riches, par exemple sur le POP ART à l’école Pierre et Marie-Curie avec visite de galeries d’art et réalisation d’œuvre, sur le journalisme à Edgar-Quinet ou Paul-Bert, sur le court métrage à Charles-Perrault, sur le sport à Jean-Jaurès, sur la découverte de la culture anglaise à George-Sand, sur la relaxation à Jean-Zay, etc. L’augmentation impressionnante des
    effectifs présents et le retour des enfants sont un indicateur de réussite de ce nouveau service.
  • Rallongement de la durée du goûter
    Les enfants nous l’ont souvent répété, à peine sortis de la classe, ils avalaient leur goûter en deux minutes avant de se rendre à l’étude. Ainsi, pour tous les petits Clermontois, la récréation a été rallongée d’un quart d’heure, de 16 h à 16 h 30, pour permettre aux enfants de prendre correctement leur goûter et de se détendre.
  • Le Pass’ Culture
    La culture pour tous les enfants a également été une priorité. Désormais, chaque année, les petits Clermontois se voient remettre un pass leur offrant la gratuité des musées de la Ville, mais permettant aussi à leurs proches de les accompagner visiter ces lieux culturels.
    C’était une demande des habitants concernés, soucieux de faire des enfants les premiers médiateurs culturels dans leur famille. Ce pass permet l’accès gratuit de l’enfant et de ses accompagnateurs (jusqu’à 4 personnes), pour une visite de chacun des 4 musées.
    Pour l’année 2015-2016 le Pass Culture a été utilisé par 1129 enfants qui ont été accompagnés par 2091 parents et fratrie.
  • Des activités encore plus qualitatives
    La Ville propose à tous les élèves des écoles de se rendre trois fois, avec leur enseignant, à Super Besse, dans le cadre d’un cycle de ski de fond gratuit, encadré par des éducateurs diplômés de la Ville. Les enfants devaient apporter un casse-croûte froid. Depuis cet hiver, la Ville offre désormais un repas chaud et gratuit à tous les enfants !
    Autre nouveauté : les enfants, inscrits aux centres de loisirs les mercredis après-midi, sont également, à tour de rôle, montés à Super Besse cet hiver. Ils ont fait, pour le coût d’une journée dans leur accueil de loisirs habituel, selon l’état d’enneigement, des randonnées ou du ski alpin.
  • Des facilités de gestion pour les familles
    En restauration scolaire, la procédure pour accueillir en toute sécurité les enfants souffrant d’une allergie alimentaire a été simplifiée. Depuis septembre, les parents dont l’enfant a une allergie qui demande une éviction simple de certains aliments sont désormais dispensés d’apporter un panier repas, après une concertation entre le service de la production de repas, les médecins scolaires, les infirmiers municipaux et les parents.
    Les absences pour maladie ne sont désormais plus facturées en restaurant scolaire. Le jour de carence a été supprimé à la rentrée. Les parents doivent fournir sans délai un certificat.
    L’accueil de loisirs du mercredi est désormais facturé à la séance. Avant, les parents devaient inscrire leur enfant à l’année et payer chaque mois, même si l’enfant ne fréquentait pas le centre. Dorénavant, ils inscrivent leur enfant et peuvent le désinscrire, dans un délai de 15 jours précédents l’activité.
  • Des vacances bien remplies !
    Durant les vacances, la Ville a mis en place des thématiques sur l’ensemble des centres de loisirs, maternels et élémentaires : désormais, les enfants peuvent choisir soit de se rendre dans le centre le plus proche de chez eux, soit dans celui qui propose la thématique qui l’intéresse le plus. Les thèmes traités ont été, par exemple, les états généraux de la culture, la photographie, le journalisme, le cirque, la citoyenneté, les enquêtes policières, l’écologie, les télé-crochets, etc.
    À toutes les périodes de vacances, sauf à Noël, le centre de loisirs de Theix a été ouvert aux enfants, y compris aux maternelles. Pour éviter que les enfants n’attendent, comme c’était le cas antérieurement, sur le trottoir avec leurs parents l’arrivée du bus, les enfants sont désormais accueillis et ramenés dans des centres de loisirs répartis sur le territoire, à partir desquels ils se rendent à Theix : cette formule donne une plus grande sécurité aux enfants et une plus grande souplesse aux parents.

Ces opérations sont bien sûr reconduites pour la rentrée 2016.

Quelques exemples d’actions pédagogiques menées sur les temps périscolaires
Sur les vendredis découvertes (Vendredis de 16 h 30 à 18 h)
  • Un projet cirque présenté lors du festival des 4 Z’arts
  • Séances handisports, sensibilisant les enfants à la situation de handicap et sur l’accès au sport
  • Constructions de tables de ping-pong originales, dans leurs formes et les types de jeu qu’elles
    permettront, pour équiper le quartier de la Gauthière, en lien avec l’Université foraine
  • Réalisation d’un clip vidéo et composition d’une chanson. Les enfats ont la chance de pouvoir
    profiter du studio d’enregistrement de la maison de quartier de Croix de Neyrat. Ils feront en
    suite une représentation de leur chanson à la Journée de l’enfance
  • Un projet intergénérationnel autour de la découverte des jeux anciens
  • Création d’un spectacle de Noël